Le pour et le contre de laisser votre chat aller dehors

Autrefois bien souvent considérés comme étant des animaux d’extérieur, sur les fermes par exemple, les chats sont aujourd’hui très fréquemment confiés à l’intérieur. Si vous hésitez entre garder votre félin en sécurité dans la maison ou le laisser vagabonder et partir à l’aventure dans les ruelles, notre liste « pour et contre » pourra sans doute vous éclairer un peu.

Pour

L’exercice

La plupart des chats aiment grimper et courir. L’extérieur est donc un super terrain de jeu pour garder votre chat en bonne forme physique. Par conséquent, un minou qui peut s’amuser dehors risque moins de souffrir d’un problème de surpoids.

La liberté d’explorer

Nos amis félins aiment explorer. En donnant la chance à votre compagnon à quatre pattes de se promener librement, vous lui offrez la possibilité de garder son cerveau stimulé et actif dans un contexte qui se rapproche davantage de sa vraie nature.

Satisfaire ses instincts

En se promenant dehors, que ce soit librement ou dans un espace plus restreint, votre chat-chat peut satisfaire ses instincts comme celui de faire ses griffes ou de partir à la chasse. Gageons que vous préférez qu’il écorche l’écorce d’un arbre que votre divan favori.

Contre

Les voitures

Les voitures sont probablement l’ennemi numéro un des chats aventuriers. Contrairement à la croyance populaire, ils n’évitent pas instinctivement les véhicules. En plus des risques quand ils traversent la rue, nos matous ont aussi souvent l’idée de siester au chaud sur les roues des gros camions, ce qui les place dans une position fort vulnérable. En ville, les dangers sont multipliés, vaut donc mieux y penser deux fois avant de les laisser s’aventurer.

Les risques de maladies ou d’empoisonnement

Les chats d’extérieur courent beaucoup plus de risques de contracter des maladies sérieuses et même fatales. Par ailleurs, ils s’exposent davantage aux substances présentes dans nos quartiers résidentiels comme le poison à rats, l’antigel et certains engrais utilisés dans nos jardins, pour ne nommer que ceux-là.

Les autres animaux

En plus des chats pas trop sympathiques qu’il pourrait croiser, minou risque de faire d’autres rencontres plus ou moins plaisantes durant ses escapades en nature. Pensons aux bruyantes batailles que l’on entend parfois le soir accompagnées de miaulements plaintifs. Chiens agressifs, animaux sauvages tels que les moufettes (allo la galère d’avoir à gérer un chat aspergé!) et les ratons laveurs peuvent tous être dangereux pour votre ami poilu. Bien qu’armés de dents pointues et de bonnes griffes, ils sont plus vulnérables que ce que l’on pourrait croire.

Le risque de perte ou de vol

Et si votre chat décidait de s’aventurer un peu trop loin et perdait sa route? Ou encore, que quelqu’un le prenait et l’amenait chez lui? Ce sont tous malheureusement des scénarios possibles. C’est pourquoi des précautions sont nécessaires si vous décidez de laisser votre félin aller dehors.

Les précautions

  • Si votre chat est libre de se promener à l’extérieur, ses vaccins devraient être à jour.
  • Il devrait toujours porter un collier avec une médaille permettant de l’identifier et de vous contacter en cas de besoin.
  • Évaluez les risques potentiels de l’environnement extérieur dans lequel votre animal passera du temps. Peut-être que de le garder dans votre cour ou même dans un endroit déterminé du jardin est une bonne solution si le reste du voisinage est trop dangereux.

Finalement, ce n’est jamais une bonne idée de laisser un chat dégriffé dehors. Sans défense, il devient une proie facile pour les autres animaux.

Les solutions

Des sorties supervisées

Saviez-vous que vous pouvez entraîner votre chat à marcher en laisse avec un petit harnais? C’est plutôt facile et c’est un beau compromis entre le garder exclusivement dans la maison et le laisser libre dehors. Des petites marches quotidiennes lui permettront d’explorer en toute sécurité, sous votre supervision bienveillante.

Un environnement intérieur stimulant

Votre chat d’intérieur devrait tout de même avoir accès à un environnement adapté à ses besoins. Des jouets interactifs, quelques arbres à chat ou griffoirs, des endroits pour se cacher, etc. Il est important de le garder actif et stimulé, sans quoi il s’ennuiera et risque de développer des problèmes de comportements, en plus d’augmenter ses chances de souffrir d’obésité.

En fin de compte, la décision de laisser votre chat sortir ou non vous revient et vous êtes le meilleur juge pour décider ce qui le rendra plus heureux. Après tout, l’important est de respecter vos valeurs et les besoins de votre compagnon félin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *