Cohabitation entre chiens et chats

Oui, on le sait, l’expression « comme chien et chat » contribue à perpétuer la croyance populaire selon laquelle entre nos amis canins et félins, ce n’est pas l’amour fou. Combien de films a-t-on vus mettant en scène ces deux espèces se chamaillant de façon catastrophique. Le chat nargue le chien, ce dernier grogne, part à sa poursuite, minou grimpe dans les rideaux, Fido tente d’y sauter maladroitement, les cadres s’arrachent du mur, la plante renverse, la moquette est tachée pour la vie. Ouf, tous les éléments réunis pour un beau désastre! En réalité, les chiens et les chats vivent côte à côte depuis longtemps déjà et dans la plupart des cas, peuvent tout à fait cohabiter de façon harmonieuse. Comme ils sont très différents, autant dans leur mode vie, leurs besoins et surtout, comme leur structure sociale est aux antipodes, quelques précautions doivent être prises pour éviter le chaos. Voici quelques infos et astuces utiles.

Le bon match félin canin

Tout comme nous avons parfois des conflits de personnalités avec certaines personnes ou des coups de foudre d’amitié pour d’autres, certains chiens et chats, en raison de leur tempérament, niveau d’énergie ou besoins, seront plus enclins à devenir copains-copains. Il est bon de savoir que certains chiens, dont plusieurs font partie de la famille des terriers, ont un fort instinct de chasse et ne peuvent souvent tout simplement pas s’empêcher de poursuivre un félin quand ils en aperçoivent un. Bonjour l’apocalypse dans la maison! Évidemment, il y a des exceptions, mais même si votre voisine publie quotidiennement des photos de son jack russel couché en cuillère avec son petit chaton roux, il est bon de garder en tête que cet instinct existe et qu’il est à prendre en considération. Par ailleurs, si un matou a passé une grande partie de sa vie adulte en tant que roi et maître de la maison, il risque d’accueillir l’arrivée d’un gros toutou excité avec beaucoup de protestations. Règle générale, si vous voulez ajouter un animal adulte à la famille, il est bien de s’informer à savoir s’il est habitué à cohabiter avec d’autres espèces. La transition risque de se faire beaucoup plus facilement.

Grandir ensemble

Si vous avez la chance (et la patience) d’adopter un chat et un chien de moins d’un an en même temps, vous venez probablement de créer la situation idéale non seulement pour une bonne cohabitation, mais pour une réelle amitié chien-chat. (Et c’est un des signes que vous êtes fou des animaux!) Des animaux qui grandissent côte à côte dès leur plus jeune âge développent habituellement un lien privilégié et, ne connaissant pas autre chose, voient cette relation comme une normalité de la vie. Malgré leur belle complicité, gardez en tête que vos deux toutous doivent avoir un endroit à eux dans la maison où ils pourront profiter de petits moments de calme et de solitude.

La première rencontre entre pitou et minou

Si vous avez déjà un animal et que vous en adoptez un autre, une rencontre officielle s’impose. S’il est vrai qu’on finit toujours par s’habituer à peu près à tout, il n’en reste pas moins que la première impression reste cruciale! Vous voulez faire les présentations entre votre énergique golden et un nouveau bébé chat? Un peu d’exercice s’impose afin d’épuiser toutou avant le grand moment. Une fois son énergie dépensée, il sera plus calme et risque moins d’effrayer votre nouvelle petite boule de poils. Ça pourra aussi lui éviter de se prendre un coup de patte bien placée sur le museau. D’ailleurs, si vous avez la chance de tailler les griffes de chaton, c’est encore mieux ! Assurez-vous que les deux animaux ont mangé. Si possible, demandez de l’aide à quelqu’un. La première introduction devrait être assez brève et dans une grande pièce. Gardez votre chien en laisse bien solide, mais votre chat libre. Laissez-les se présenter un bref moment. Si vous percevez des signes de stress ou d’agressivité, mettez fin à la rencontre et réessayez plus tard. Les premières semaines de cohabitation demandent généralement une bonne supervision, alors il est bien de séparer vos deux pensionnaires lorsque vous devez vous absenter. Même que vous trouvez des trucs pour qu’ils s’occupent lorsque vous n’êtes pas là juste ici. La règle d’or reste toujours la patience et le renforcement positif. Il y a de fortes chances qu’après quelque temps et avec quelques efforts, chien et chat pourront partager un espace commun sans l’ombre d’un conflit.

Pas de chicane dans ma cabane!

Si, malgré tous vos efforts, la chicane éclate continuellement entre vos deux amis poilus, parlez-en à votre vétérinaire ou à un spécialiste du comportement animal. Il pourra vous guider afin d’espérer un dénouement heureux et qui sait peut-être même une amitié…imparfaite sans doute, mais quels amis n’ont pas leurs hauts et leurs bas?

Si cela vous intéresse, voyer comment vivre cette transition avec la venue d’un enfant dans la famille juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *