Le deuil de son compagnon

On voudrait tant que nos animaux, qui nous offrent chaque jour leur amour inconditionnel, soient éternels. Malheureusement, comme tous les êtres vivants, ils arrivent un jour à la fin de leur vie. Considérés comme des membres à part entière de la famille, la perte d’un animal de compagnie est un deuil important. En fait, certaines études ont démontré que la peine engendrée par une telle épreuve peut être aussi douloureuse que la mort d’un proche ou un ami. Comme nous sommes tous différents, il n’y a pas de recette miracle pour se remettre du décès d’un compagnon à quatre pattes. Cependant, certaines stratégies peuvent aider à passer au travers de façon plus sereine.  

Prendre le temps

Aujourd’hui, tout va vite et on peut se sentir bousculé, même dans un processus de deuil. Or, il est primordial de se donner le temps de bien vivre et comprendre les émotions ressenties. La perte d’un être cher, qu’il soit humain ou animal, est vécue de manière unique par chacun. Si certains peuvent se  sentir mieux après quelques jours, d’autres prendront beaucoup plus de temps et c’est parfait ainsi. Rappelez-vous que vous n’avez pas à vous presser. Faites la sourde oreille aux “Ça fait longtemps, tu dois passer à autre chose” et à toutes autres statistiques qui prescrivent un temps “normal” de deuil. Ce n’est pas quelque chose qui se vit à haute vitesse et une peine qui n’est pas vécue sur le coup reviendra un jour ou l’autre. Mieux vaut accueillir les sentiments qui nous habitent et prendre le temps qu’il faut pour guérir. Si vous ne vous sentez pas prêt à donner ce qui appartient à votre animal parce que la vue de ses objets favoris vous réconfortent, gardez-les encore un peu. Si regarder de vieilles photos de votre compagnon poilu tous les soirs vous fait du bien, ne vous gênez pas! Faites ce qui vous aide, vous!

En parler

Partagez votre peine avec les membres de votre famille ou de votre entourage qui comprennent votre tristesse et sauront vous écouter. Se remémorer de bons souvenirs ou rigoler en parlant des petites habitudes attendrissantes de votre chat ou des mauvais coups cocasses de votre chien sont tous de bons moyens de rendre cette épreuve difficile un peu plus douce. En se concentrant sur les aspects positifs des années partagées avec votre toutou, vous transformez tranquillement la douleur en reconnaissance. Si vous trouvez trop difficile de parler, tenir un journal de deuil peut être un exercice apaisant et permet une réflexion sur votre peine.

Faire la paix

S’il arrive que nos animaux nous quittent paisiblement de façon naturelle, ce n’est pas toujours le cas. Si vous avez été obligé de prendre une décision déchirante quant à la vie de votre animal ou si son décès est survenu dans des circonstances dramatiques, il se peut qu’un sentiment de culpabilité accompagne votre deuil et s’ajoute à votre fardeau. Prendre la décision de faire euthanasier son chien ou son chat, par exemple, peut être une expérience difficile qui laisse des traces. Vous pouvez avoir l’impression d’avoir contribué à la perte de votre animal ou vous demander si c’était réellement la chose à faire. Mais si on voyait les choses d’un autre angle? Grâce à vous, votre compagnon est partie sans souffrances, entouré des gens qu’il aimait, de façon digne. N’est-ce pas le plus beau cadeau que vous pouviez lui offrir après toutes ces années de loyauté?

Un dernier hommage

Il y a quelque chose de magnifique et réconfortant dans un hommage à un être cher. Que ce soit une cérémonie en famille avec une photo de votre animal, un arbre planté en son honneur ou un simple moment de silence en compagnie de ceux qui l’aimaient, ce moment de sérénité pourra vous aider à cheminer dans le processus de deuil. Malgré la tristesse, cet instant de recueillement peut être libérateur. Organisez la cérémonie en famille et si vous avez des enfants, laissez-les s’exprimer et planifier une partie du mémorial. Cela fera le plus grand bien à tous.

Si vous avez récemment perdu votre compagnon à quatre pattes, nous vous offrons toutes nos sympathies. Vous avez le droit de vivre pleinement votre peine, de vous sentir triste et d’avoir le coeur brisé. N’oubliez pas de bien vous entourer et de prendre soin de vous. Bien qu’il ne soit plus à vos côtés, les souvenirs de votre animal resteront à tout jamais dans votre coeur. Et ça, c’est un cadeau précieux et indélébile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *